L'hypnose pour les enfants

Et les enfants dans tout ça??

L'hypnose est également un outil que l'on peut utiliser chez les enfants dès que leur âge le permet, en général vers 6 ans.

Ils possédent cette faculté naturelle à être dans un état de conscience modifié que l'on peut nommer rêverie, lorsqu'ils jouent par exemple et qu'ils concentrent leur attention. L'hypnose s'appuie sur leur imagination et l'on sait qu'en la matière les enfants n'en manquent pas! Pour eux l'imaginaire est réel du moins jusqu'à un certain âge. Ils sont tour à tour, princesse, super héros ou chevauchant une licorne et ont intacte en eux la magie du "comme si".

L'enfant est capable d'élaborer et d'imaginer des stratégies, il devient alors très actif dans les jeux proposés. 

L'hypnothérapeute ne fait que profiter de cette disposition naturelle et de plus l'enfant est encore dépourvu de sens critique et ne posséde que très peu d'expériences de vie ce qui favorise la puissance des suggestions, des contes ou des mises en scènes au cabinet du praticien. Il approche cela sans préjugés et sans peurs. 

Et les parents dans tout ça? Ils assistent à la première séance pour définir le problème et l'objectif de soins. L'accompagnant demande ensuite à l'enfant son point de vue au regard de la situation décrite par les parents. Les séances suivantes se font généralement sans la présence des parents si l'enfant est d'accord pour ça. 

Comment sont les enfants pendant la transe? Pour les plus petits, l'hypnose débute souvent lors d'une conversation ou  par un dessin pour mettre en situation la problématique. Pour les plus grands on l'invite à se focaliser sur une sensation, son souffle ou une image. L'hypnose est dynamique et parfois remuante, à contrario des adultes qui semblent plus dormir. L'enfant garde les yeux ouverts, il peut parler, bouger.

Les enfants étant naturellement plus suggestibles, il suffit quelques fois de 2-3 séances pour obtenir un résultat satisfaisant. Parfois, il arrive que la problématique de l'enfant ne lui appartienne pas, les enfants sont le reflet des parents et de ce fait l'accompagnement impliquera davantage la participation des 2 parents.

Pour quels problèmes consulter? Les troubles émotionnels tels que les peurs, les phobies et l'anxiété. Les troubles de l'humeur suite à un divorce, une séparation, un déménagement. Des difficultés d'adaptation scolaire, la timidité, les troubles psycho-somatiques, l'énurésie, la trichotillomanie (arrachage des cheveux).